Bio-imprimer des cheveux : le défi de Poietis et L’Oréal
#
Partager

Fondée en 2014, l’entreprise Poietis, accompagnée par Bordeaux Unitec à sa création, conçoit et développe des tissus biologiques humains pour des applications de recherche et en médecine régénératrice. Ce savoir-faire intéresse le groupe L’Oréal, leader mondial de la beauté, également investi dans l’ingénierie tissulaire. Les équipes de L’Oréal R&I et Poietis collaborent pour relever un défi scientifique : utiliser une bio-imprimante pour recrééer un follicule pileux.
Impression laser 4D
Ce minuscule organe, qui produit le cheveu, est extrêmement complexe donc difficile à reproduire en laboratoire. Le but visé par les deux équipes scientifiques n’est rien moins que la création in vitro de ce follicule. La technologie développée par Poietis consiste, via un balayage rapide par faisceau laser, à bio-imprimer le follicule par dépôts successifs de micro gouttes d’encres biologiques contenant quelques cellules. « Grâce à ce système, il sera possible pour la première fois de positionner dans l’espace de façon très précise les cellules responsables de la genèse d’un follicule pileux », explique Bruno Bernard expert en biologie du cheveu au Laboratoire R&D de L’Oréal.

Un espoir pour des millions de personnes

A terme, ces recherches pourraient déboucher sur la création d’un follicule fonctionnel capable de produire du cheveu. Ce partenariat stimulant est aussi – et surtout – un espoir d’augmenter la connaissance dans les processus clés de pousse, de vieillissement et de chute des cheveux.

 

150 000
C’est le nombre de follicules pileux à la surface du cuir chevelu

Poietis c’est :
La première société au monde à exploiter la technologie de bio-impression développée initialement à l’INSERM et à l’Université de Bordeaux.
L’entreprise lauréate du Concours National de Création d’Entreprises de Technologies Innovantes (iLAB) en 2014 et du Concours Mondial de l’Innovation en 2016.

Le groupe L’Oréal, c’est :
105 ans d’existence
Un portefeuille international de 32 marques
Un CA consolidé de 25,26 milliards d’euros en 2015
82 900 collaborateurs dans le monde.

3 870 chercheurs

 

AUTRES ARTICLES

juin 21, 2024