Bordeaux : tremplin pour les start-up du numérique
#
Partager

Bordeaux : tremplin idéal pour les start-up du numérique ?

En France et même partout dans le monde, il existe des villes qualifiées comme tremplin pour le secteur du numérique. En effet, de nombreux acteurs s’y implantent et font de la ville une source précieuse d’informations et de leviers en tout genre à propos d’un secteur en particulier. L’une de ces villes, c’est Bordeaux. Depuis plusieurs années maintenant, la métropole est en train de monter en puissance et se qualifie même de cité numérique. Découvrons pour quelles raisons Bordeaux est un bon tremplin pour les start-up du numérique.

  1. Bordeaux, smart city 

Si vous vivez à Bordeaux, ou si vous avez eu l’occasion d’y aller de nombreuses fois, vous avez sûrement pu lire ou entendre qu’on l’appelait aussi la smart city. La Smart city, c’est tout simplement une ville intelligente et connectée. Elle se sert des innovations numériques pour optimiser les services qu’elle propose aux habitants et visiteurs de la métropole bordelaise. On le sait, aujourd’hui, on a affaire à une population de plus en plus connectée. De plus, si Paris se plaçait avant tout comme LE lieu où innover, Bordeaux a tendance à la rattraper. La ville n’a donc pas souhaité passer à côté de cette opportunité pour s’adapter aux modes de consommations et tendances de ses usagers. Ainsi elle n’hésite pas à s’armer des nouvelles technologies naissantes pour les adapter à ses services. Éclairage public, collecte des déchets, sécurité des personnes, … nombreux sont les sujets sur lesquels la ville a souhaité innover. Ainsi, si vous passez dans le quartier du Stade Matmut Atlantique en pleine nuit par exemple, sachez que vous croiserez très certainement sur le chemin quelques-uns des 200 luminaires qui disposent de capteurs intelligents. Ces derniers permettront à la ville d’adapter l’éclairage aux heures de passages et à la luminosité. Vous l’aurez compris, la ville n’est pas frileuse à l’idée d’utiliser les innovations technologiques pour se développer.

  1. La e-santé, le e-commerce, ou encore la réalité virtuelle, des secteurs de référence en matière d’innovation à Bordeaux

Aujourd’hui, le numérique ne constitue plus seulement un seul et même secteur. Il a cette particularité de pouvoir se mélanger à des filières très spécialisées. C’est ainsi que depuis quelques années, la métropole a pu se placer pionnière sur de nombreuses filières comme la e-santé (lien filière e-santé unitec), le e-commerce ou même le vintech. A cela s’est ajouté la création et le développement de nombreuses pépites dans ces secteurs qui ne cessent de s’accroître encore aujourd’hui et de se développer. Pour cela, Bordeaux est une véritable référence de par ses acteurs affirmés dans le domaine. Pour vous donner quelques exemples, le e-commerce est porté par CDiscount mais il y a aussi tout ce qui concerne la big data, les Fintech ou l‘Open source. Mais on trouve aussi la réalité virtuelle ou augmentée avec les très connus Immersion, Lumiscaphe, DIOTA ou AXYZ. Le Cluster TIC santé et tous ses leaders nationaux et européens représentent quant à eux la e-santé.

Et au-delà de ses acteurs, ce qui fait de la ville une référence, c’est aussi les nombreux événements du numérique qu’elle accueille ou que ses acteurs mettent en place. En voici quelques uns : Cartoon Movie, #SDBX – Semaine Digitale, Bordeaux Geek Festival

  1. Des structures d’accueil spécialisées dans le numérique 

Si de nombreuses start-up ont réussi à s’imposer et à se développer dans le numérique, c’est rarement seules qu’elles y sont arrivées. Vous l’avez compris, Bordeaux est un tremplin pour les start-up du numérique grâce à ses innovations, ses actions, ses acteurs et ses événements. Justement, parmi ces acteurs, il y a les structures d’accueil et d’accompagnement des start-up que nous n’avons pas encore abordées. Car elles ont un rôle prépondérant pour les jeunes start-up en phase de création ou de développement. Vous n’avez sûrement pas pu passer à côté de l’inauguration de la cité numérique à Bègles, un lieu exclusivement dédié à l’accueil des start-up innovantes dans le numérique. Car tous ces acteurs, il faut les accueillir et ces structures d’accompagnement qui proposent justement ces hébergements, on les appelle des technopoles. Selon leur spécialités, elles vont accompagner des start-up en phase de création ou de développement dans tel ou tel secteur. Chez Unitec, par exemple, que l’on soit à l’idée de création ou en pleine croissance, on peut être accueilli dans la technopole et être accompagné de manière personnalisée selon son parcours. Et l’avantage des technopoles, c’est qu’elles sont très souvent spécialisées dans des secteurs particuliers. Ainsi vous retrouverez le numérique (lien vers page expertises) mais aussi les sciences de la vie et de l’ingénieur chez Unitec. Et c’est justement le large réseau de la technopole et son équipe formatrice et accompagnatrice experte qui permet à de nombreuses start-up du numérique de s’épanouir dans la métropole bordelaise.

Vous l’aurez compris, Bordeaux est un véritable tremplin pour les start-up du numérique. D’une part pour ses acteurs mais aussi pour les différentes actions que la ville met en place pour valoriser et propulser ce secteur. Alors qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’aventure ?

AUTRES ARTICLES

juin 21, 2024