Mugen fait parler les machines du Fablab
#
Partager

Quand Coh@bit, le fablab de l’IUT de Bordeaux, met ses équipements à disposition des entreprises innovantes, Mugen n’est pas loin ! Cette start-up, accompagnée par Bordeaux Unitec et spécialisée dans l’interaction avec les objets connectés, déploie ses solutions sur trois machines : une imprimante 3D, un banc de mesure de force et couple, et une machine de fatigue. L’idée ? Les faire parler, pour qu’à la moindre anomalie dans leur fonctionnement, elles envoient elles-mêmes des messages aux utilisateurs sur smartphones et tablettes. Etudiants, chercheurs et entreprises partenaires récupèrent ainsi le temps précieux qu’ils passaient à vérifier sans cesse le bon fonctionnement de leurs équipements. Mugen qui, comme son nom japonais l’indique*, veut s’adresser à une infinité de sources connectées, participera par ailleurs au nouveau programme pédagogique sur les objets connectés développé par le Conseil régional d’Aquitaine, et qui préfigure l’usine du futur.
*En japonais, Mugen signifie « inifini », « infinité »

AUTRES ARTICLES

avril 9, 2024