Témoignages d’entrepreneurs #2 | Kévin ALESSANDRI & Frédéric MAYEUX – Treefrog thérapeutics
#
Partager

Dans ce nouveau « Témoignages d’entrepreneurs » nous vous livrons le retour d’expérience des deux cofondateurs de la belle et prometteuse société Treefrog Therapeutics.


La Start-up créée en 2018 a développé une technologie d’encapsulation cellulaire permettant de cultiver et de différencier des cellules souches. Le procédé est révolutionnaire et à l’échelle industrielle il devrait améliorer la qualité de la thérapie et réduire les coûts du traitement. Leur objectif étant de rendre la thérapie cellulaire accessible à tous les patients.

Témoignage de Kévin ALESSANDRI & Frédéric MAYEUX

« Si la maturation est mal faite, le décollage est risqué. »

Treefrog Therapeutics pourrait être le mètre-étalon de l’accompagnement ! La biotech, qui produit des cellules souches pour les thérapies cellulaires, a parfaitement actionné tous les dispositifs existants pour sa création. En particulier durant sa phase de maturation, au cours de laquelle il faut démontrer la faisabilité de son projet, étape clé pour des projets très technologiques et innovants : si la maturation est mal faite, le décollage est risqué. 

« Il était important pour nous de trouver un interlocuteur neutre, qui n’ait pas d’intérêt direct dans le projet », explique Kevin Alessandri, co-fondateur de Treefrog. Unitec sera ainsi leur guide pour la phase de preuve de concept, qui permet de valider la technologie et son application concrète, en les orientant vers la SATT Aquitaine Sciences Transfert et l’IDEX (Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux, qui contribue financièrement au projet de recherche). Le niveau scientifique est en effet très élevé : les fondateurs réalisent une première mondiale en réussissant à implanter des neurones fonctionnels chez des rats atteints de la maladie de Parkinson, et démontrent une efficacité thérapeutique inédite.

La SATT investit 1,2 million d’euros dans cette phase, pour financer une étude de marché en plus des moyens humains et matériels nécessaires à l’établissement des résultats scientifiques. « L’étude a permis d’identifier l’état d’avancement des industriels dans le domaine des thérapies cellulaires et de définir les indications thérapeutiques à privilégier », précise Kevin Alessandri.

L’accompagnement porte aussi sur la phase de transfert de la propriété intellectuelle : l’exploitation des brevets issus de la recherche est confiée par le monde académique à la future start-up dans le cadre d’une négociation. Unitec prépare les fondateurs à cette discussion, en les mettant en relation avec des conseils spécialisés experts du domaine et des enjeux économiques.

Nouvelle intervention d’Unitec début 2018 avec la préparation du concours i-Lab de Bpifrance en vue de la création de la start-up. « L’accompagnement a été essentiel dans la préparation du concours, notamment pour structurer le business plan et le plan de financement, sur lesquels nous nous sommes appuyés par la suite », précise Maxime Feyeux, co-fondateur. Mission remplie, puisqu’après un an d’existence, la start- up a levé près de 10 M€, recruté 20 personnes, et vient d’entrer dans le programme French Tech 120. 


Toutes les semaines, retrouvez un témoignage d’entrepreneur sur nos réseaux sociaux (Twitter, LinkedIn, Facebook). Les archives sont sur notre web (cliquez ici)

AUTRES ARTICLES

juin 21, 2024